La frustration n'est pas encore évacuée pour Ives Serneels: "C'est l'inconvénient des sélectionneurs"

par Pierre Ghislain
Date
0 réaction
La frustration n'est pas encore évacuée pour Ives Serneels: "C'est l'inconvénient des sélectionneurs"
Photo: © photonews

Les Diables Rouges ne sont pas les seuls à occuper cette semaine les locaux et les terrains du Belgian Football Centre de Tubize. C'est aussi le cas des Red Flames qui préparent leur déplacement en Moldavie.

C'est dimanche que les Flames disputeront en Moldavie le huitième match de leurs éliminatoires en vue de la Coupe du monde 2019. Mais une mauvaise nouvelle pourrait déjà tomber avant: si l'Italie bat le Portugal vendredi, la Belgique n'aura plus la moindre chance de se qualifier directement pour la Coupe du monde et devra donc se rabattre sur une place de barragiste. 

Un neuf sur neuf, quoi qu'il arrive

"Mais nous ne devons pas penser à ça", estime Ives Serneels. "Nous savons que nous avons besoin d'un neuf sur neuf pour nous qualifier ou être en barrages", insiste le coach fédéral. Ives Serneels qui garde un sentiment mitigé du dernier rassemblement des Flames: "C'est dommage en tant que sélectionneur de ne pas pouvoir travailler chaque semaine avec l'équipe."

"Parce que ce sentiment amer est resté même deux mois après le 1 sur 6 contre le Portugal et l'Italie. Mais j'ai aussi le sentiment qu'on va pouvoir effacer toute cette frustration en Moldavie. C'est une équipe que nous devons battre, et après on verra bien ce qu'il se passera." 



Commentaires 0 réaction

Vous souhaitez rajouter vos données personnelles ou celles de votre club dans notre base de données ? Contactez-nous via feminin@walfoot.be.

AddToAny
Newsletter
Il n'a pas encore de réactions

Tout le foot