Que retenir des rencontres de préparation des Flames?

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Que retenir des rencontres de préparation des Flames?
Photo: © photonews

Avec deux matchs de préparation derrière elles, nos Red Flames ont déjà en quelque sorte entamé leur Euro 2017. Que retenir de ces rencontres? Du bon et du moins bon.

1. Mieux commencer les matchs

La première et importante leçon à tirer de ces deux rencontres, que ce soit face aux Pays-Bas ou au Danemark, vient des premières périodes. L'une comme l'autre a en effet été mal entamée par les Flames, comme le concède Lien Mermans.

“C'est un point à travailler, nos débuts de matchs doivent être meilleurs", déclare Mermans. “Nous devons avoir un meilleur contrôle de nos nerfs, être plus concentrées pour éviter les incompréhensions et les erreurs individuelles".

2. La rotation est possible

Ives Serneels a aligné deux équipes totalement différentes pour ces matchs. Seules cinq joueuses ont commencé les deux rencontres et toutes les Flames du noyau ont reçu du temps de jeu.

Tactiquement aussi, Serneels a expérimenté. A quatre derrière en 4-3-3 ou à trois en 3-5-2, le coach a pu constater que les deux tactiques fonctionnaient.

3. Une réelle force de caractère en deuxième mi-temps

Apès leur départ compliqué, les Flames ont à chaque fois réussi à redresser la barre. Cela a notamment amené la victoire face aux Pays-Bas, hôte de l'Euro.

"Nous avons montré notre force de caractère", souligne Mermans. "Il va falloir le faire dès le début maintenant, et c'est possible; nous devons grandir en temps qu'équipe mais avons montré que nous étions solides".

4. Pas de difficultés à marquer

En deux rencontres, les Flames ont marqué quatre fois - face à des équipes qu'elles affronteront à l'Euro. Si il y a des améliorations à apporter sur le plan défensif, la Belgique n'a pas de soucis en attaque, inscrivant même quelques jolis buts, comme celui-ci!

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos