Plus de Flames vers l'étranger? "Pour les prochaines étapes, il faudra du budget"

Aernout Van Lindt
Aernout Van Lindt
| 0 réaction
Plus de Flames vers l'étranger? "Pour les prochaines étapes, il faudra du budget"
Photo: © photonews

Les Red Flames peuvent désormais penser à l'avenir, qui se dessine avec le Mondial 2019. Mais pour continuer leur progression, nos joueuses auront peut-être besoin de s'exiler.

La Belgian Super League ne fait pas partie des meilleures compétitions européennes. Pire, la saison à venir commencera avec six équipes à peine. Sur les 23 joueuses présentes à l'Euro 2017, la moitié évoluera à l'étranger la saison prochaine et celles restant en Belgique prendront probablement du retard en termes de progression.

Ives Serneels lui-même l'avait souligné. "Je ne retire pas ce que j'ai dit, mais les filles doivent elles-mêmes décider ce qui est le mieux pour leur progression", tempère-t-il. "Mais à moyen et long terme, tenir le niveau des entraînements des Flames pendant la préparation ne sera pas possible. Le niveau en Belgique est ce qu'il est. Pour passer à l'étape suivante, il faudra plus de budget".

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos

Les plus populaires

Super League - Play-off 1

 Journée 1