Diede Lemey: "A Verone, je me sens un peu en vacances"

Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction
Diede Lemey: "A Verone, je me sens un peu en vacances"
Photo: © photonews

Après cinq saisons à Anderlecht, Diede Lemey est partie à l'AGSM Verona. Et elle s'y sent comme un poisson dans l'eau.

Buongiorno. Il n'y a pas à dire, l'Italien de Diede LEmey s'est amélioré en quelques semaines, bien plus que si elle avait pris des cours du soir en Belgique.

Italiaans

"C'est surprenant car je n'avais jamais entendu cette langue auparavant. L'Italie était le choix idéal pour moi, et comme j'ai vite appris l'Italien. Nous suivons des leçons et c'est amusant", explique Lemey .

"Tout cela est une bonne chose pour l'intégration, j'ai surtout fait ce qu'il fallait pour ne pas prendre ce paramètre par dessus la jambe, je voulais m'adapter à l'étranger le plus vite possible, avoir des repères comme en Belgique."

La ville? Je ne pouvais pas trouver mieux

"Verone est un clib chaud mais profressionnel. On se sent bien en tant que joueuse mais aussi en tant que personne. La ville? Je ne pouvais pas trouver mieux je pense. C'est une belle ville, et tous les jours je me sens un peu comme en vacances. C'est très culturel, les gens sont accueillants et grâce à tout cela je peux me concentrer sur mon travaile de joueuse de football."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos