Fin du rêve pour les Red Flames
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Accrochées en Suisse, les Red Flames n'iront pas au Mondial

Fin du rêve pour les Red Flames
Photo: © photonews

Fin des espoirs de Mondial pour les Red Flames qui n'ont pu faire mieux q'un partage en Suisse (1-1). Partage synonyme d'élimination dans ces barrages. La Suisse affrontera les Pays-Bas pour une place en Coupe du monde.

Sur leur terrain et devant leur public, après avoir enchaîné quatre matchs en déplacement, ce sont les Suissesses qui ont pris les commandes du jeu dès l'entame de la partie. Sans véritablement créer le danger, la Nati a investi la moitié de terrain belge dès le premier quart d'heure. 

Crucifiées d'entrée

C'est finalement sur phase arrêtée que cette domination territoriale a fini par payer, à la 23e minute de jeu. Un coup-franc pas très bien négocié par la défense belge, Géraldine Reuteler était à la retombée du ballon. Dos au but, la Suissesse reprenait de volée pour envoyer le ballon dans la lucarne de Nicky Evrard. 

Menées et dominées, les Belges ont mis du temps à trouver leurs marques. La Suisse aurait même pu doubler la mise peu après la demi-heure avec un contre de Bachmann qui filait seul au but, mais butait sur Nicky Evrard. Il a fallu attendre la 35e minute pour voir la première occasion belge: une tête de De Caigny déviée. Au repos, la situation était donc claire: la Belgique devait encore marquer deux buts pour espérer se qualifier pour la finale des barrages. 

Le but de l'espoir

Dans un système plus offensif (montées de Vanmechelen et Van Gorpe), les Belges sont remontées sur le terrain avec plus d'intentions. Mais c'est bien la Suisse qui a eu la première grosse occasion du second acte. La frappe de Bachmann était repoussée à même la ligne par Janice Cayman. 

Plus tournées vers l'avant, les Red Flames ont été récompensées à un quart d'heure du terme. Une sortie de ballon d'Aline Zeler qui profitait à Davinia Vanmechelen dont le centre était parfait. Tine De Caigny n'avait plus qu'à croiser sa tête pour tromper Tahlmann et rapprocher la Belgique à un petit but de la qualification. 

Un but qui n'est jamais tombé. L'aventure s'arrête là pour les troupes d'Ives Serneels qui, tant sur la phase de groupes que sur cet aller-retour contre la Suisse, pourront nourrir certains regrets. 

Plus d'infos

Plus d'infos

Les plus populaires

Super League

Dernières réactions