"Ils sifflent des penaltys parce que ce sont les Etats-Unis"

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
"Ils sifflent des penaltys parce que ce sont les Etats-Unis"
Photo: © photonews

Déception et amertume dans le camp espagnol.

L'Espagne a fait jeu égal avec les Etats-Unis, lundi soir, en huitièmes de finale de la Coupe du monde féminine, mais ce sont bien les Américaines qui iront en quarts de finale du Mondial, défier la France. Une qualification acquise grâce à... deux penaltys transformés par la capitaine Megan Rapinoe. 

Difficile à avaler. Surtout pour Virginia Torrecilla, impliquée sur le deuxième but américain. "Ils sifflent les penaltys parce que ce sont les Etats-Unis. Il n'y a absolument pas de faute. Ca nous laisse un goût amer, mais on a prouvé qu'on pouvait rivaliser." 

Plus d'infos

Plus d'infos

Les plus populaires

Super League

Dernières réactions