Tragique : l'Iranienne qui voulait voir les femmes dans les stades s'est immolée, des hommages lui sont rendus

Jordan Horwood
Jordan Horwood
| 0 réaction
Tragique : l'Iranienne qui voulait voir les femmes dans les stades s'est immolée, des hommages lui sont rendus

Sahar Khodayari avait été arrêtée pour avoir voulu entrer dans un stade de football, où les femmes sont interdites dans son pays depuis quarante ans. Elle a maintenant décidé de se donner la mort devant le Tribunal de Téhéran.

En mars dernier, cette Iranienne de 29 ans avait voulu voir l'Esteghlal FC jouer contre l’Al-Ain FC en se déguisant en homme pour rentrer dans le stade. Mais le subterfuge n'a pas fonctionné et elle fut détenue trois jours en prison avant d’être relâchée sous caution.

Le 2 septembre, son procès se tenait à Téhéran, mais la supportrice s’est immolé par le feu devant le tribunal. Une peine de prison de six mois lui avait été infligée, Sahar a réagi de manière forte et tragique. Elle a succombé à ses importantes brûlures lundi.

Le monde du ballon rond n'est pas resté insensible. Le club de l'AS Rome lui a notamment rendu hommage sur les réseaux sociaux en plaçant du bleu sur son logo en hommage à son surnom, 'la Blue Girl'. Le champion du monde Paul Pogba a également envoyé un tweet. 

Plus d'infos

Plus d'infos