La Roumanie, un adversaire à ne pas sous-estimer pour les Red Flames

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
La Roumanie, un adversaire à ne pas sous-estimer pour les Red Flames
Photo: © photonews

Un adversaire qui avait déjà posé pas mal de problèmes aux troupes d'Ives Serneels.

C'est donc en Roumanie que les Red Flames vont devoir confirmer, ce mardi, leur plantureuse victoire d'ouverture contre la Croatie. Un match qui ne sera probablement pas aussi facile que du mois de septembre et les Red Flames en sont conscientes. 

Lors de la campagne de qualifications pour la Coupe du Monde 2019, que les Red Flames avaient bouclée à la deuxième place de leur groupe, les Roumaines étaient déjà dans la poule des Belges et ce fut compliqué. 

Deux matchs compliqués

A l'aller en Roumanie, il avait fallu attendre le 85e minute de jeu et un but d'Ella Van Kerkhoven, pour permettre aux Flames de s'imposer (0-1). 

Et au retour? Ce fut encore plus compliqué pour les troupes d'Ives Serneels qui menaient pourtant 2-0, mais qui avait vu les Roumaines revenir à hauteur, avec notamment un but de l'Anderlechtoise Laura Rus, c'est finalement un but de Tessa Wullaert à la 87e minute de jeu qui avait permis à la Belgique de s'en sortir (3-2) et de disputer plus tard, les barrages pour le Mondial 2019. 

Autant dire que les Red Flames connaissent le danger et savent que, même si elles partiront favorites c'est une sérieuse bataille qui les attend. 

Plus d'infos

Plus d'infos