12 sur 12 pour les Red Flames, mais pour l'Euro, c'est encore loin d'être suffisant

Jordan Horwood
Jordan Horwood
| 0 réaction
12 sur 12 pour les Red Flames, mais pour l'Euro, c'est encore loin d'être suffisant
Photo: © photonews

Les Red Flames sont arrivées à mi-parcours avec un sans-faute. Mais ce n'est pas gagné, car le plus dur est à venir.

Les vainqueurs des neuf groupes et les trois meilleurs deuxièmes se qualifient automatiquement pour le Championnat d'Europe 2021 en Angleterre. Les six autres deuxièmes doivent ensuite se disputer en barrages les trois derniers billets.

Le top 2 du groupe? Les Flames vont le faire en compagnie de la Suisse. Ne pas perdre contre la Roumanie à la maison et ce sera quasi dans la poche, alors qu'un déplacement chez les Lituaniennes suivra également.

12 sur 12, mais ...

Mais: avec 16 voire 18 points, les Flames ne feront pas automatiquement partie des meilleures deuxièmes. Dans les autres groupes, les meilleurs pays n'ont pas encore perdu de points contre les "petits". Et donc, il faudra bien faire attention.

Les deux duels avec la Suisse seront assurément les plus importants. Gagner au moins un de ces deux duels doit donc être l'objectif, à domicile le 14 avril (ou en septembre lors du déplacement). Lors des matches de barrage de la Coupe du monde 2019, deux autres nuls avaient été enregistrés.

"Il est dommage que nous devions maintenant attendre avril avant d'affronter la Suisse", ont regretté plusieurs Red Flames après la victoire contre la Lituanie. "On veut continuer de la sorte, parce que nous voulons vraiment aller au Championnat d'Europe."

L'entraîneur fédéral Ives Serneels se montre positif: "Nous allons bien nous préparer. Nous nous retrouverons en décembre et disputerons un tournoi en mars afin de nous préparer pleinement pour le premier match contre la Suisse."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos