Le football féminin, bien plus que du sport
Antoine Arnould
| 0 réaction
Le football féminin, bien plus que du sport

Malgré la sublime évolution qu'a connue le football féminin mondial ces derniers mois, la reconnaissance est loin d'être justement atteinte.

The Telegraph consacrait cette semaine un papier entier sur l'état des lieux du combat des footballeuses pour obtenir des conditions de travail dignes.

Le journal britannique revenait sur certaines victoires ; notamment la campagne "Equal Pay" qui a été menée aux Etats-Unis, Megan Rapinoe en tête. Des résultats probants sont apparus (respect, salaires,...) et plusieurs députés ont soutenu le mouvement (la démocrate Elizabeth Warren par exemple).

Pour d'autres joueuses, les réclamations n'en sont qu'à leur début. La Jamaïque, par exemple, où le football féminin n'est pas du tout reconnu à sa juste valeur. Les championnats zimbabwéens et espagnols ont également été mis à l'arrêt pour revendiquer des meilleures conditions de travail, notamment en ce qui concerne les congés parentaux, les temps partiels et la question salariale. Six mois après la Coupe du Monde, les joueuses ne lâchent pas le morceau.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos