Interview "Le football féminin me tenterait bien"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

Albert Cartier tenté par le football féminin

"Le football féminin me tenterait bien"

L'ancien coach du RAEC Mons et du Brussels est sans club depuis octobre 2018. À la recherche d'un nouveau banc, le technicien français n'est pas contre l'idée de basculer dans le football féminin.

Albert Cartier a soif d'un nouveau banc. Et celui-ci pourrait être dans le football féminin. "Le football féminin me tenterait bien. Cela prend une ampleur incroyable et il est devenu important de professionnaliser les structures féminines. Leurs centres d'entraînement doivent être complètement autonomes", souligne le technicien français. "Les femmes s'entraînent comme les hommes et ont les mêmes exigences. Les préparations et les structures médicales sont quasiment les mêmes. Les transferts importants font également leur apparition", explique l'ancien coach de Metz.

Le football fémimin a beaucoup progressé ces dernières années. "Surtout au niveau de la technique, de la vitesse et de l'engagement", précise Albert Cartier. "Ça va très vite maintenant. Quand on voit des équipes comme la France, la Suède, les Pays-Bas et les États-Unis durant la dernière Coupe du monde, c'est incroyable. Je pense que ce sport est en pleine expansion et que beaucoup de personnes suivront le foot féminin à l'avenir", a conclu Albert Cartier.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos