Anderlecht grand favori, le Standard en embuscade et grandes premières pour Charleroi et le White Star

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Anderlecht grand favori, le Standard en embuscade et grandes premières pour Charleroi et le White Star
Photo: © Louis Evrard

C'est ce vendredi qu'une Super League new look prend son envol. Tour d'horizon des forces en présence d'un championnat qui aura droit à son premier choc dès samedi, entre le champion en titre et son dernier défi.

Dix équipes au lieu de six, des matchs télévisés et une couverture médiatique décuplée: l'élite du football féminin belge est de retour ce vendredi. Et si ce sont des duels entre le White Star et Zulte Waregem, d'un côté, les Gent Ladies et Charleroi de l'autre, tous les regards seront déjà tournés vers le Lotto Park qui accueillera, dimanche, le premier Clasico de la saison. 

Anderlecht en favori   

Car les Anderlechtoises seront les grandes favorites à leur propre succession. Triples championnes de Belgique en titre, les Mauves ont ajouté une super star à leur effectif, en la personne de Tessa Wullaert.  Ajoutez-y les arrivées des Red Flames Kassandra Missipo et Amber Maximus (transférées de Gand), et des prometteuses internationales U19 Jarne Teulings et Silke Leynen (qui arrivent de Genk) et vous obtenez un effectif anderlechtois renforcé et qui paraît encore mieux armé pour défendre son titre. 

Trois ou quatre outsiders en embuscade  

Vice-championnes de Belgique et qualifiées pour la finale de la Coupe la saison dernière, les Liégeoises seront-elles encore l'adversaire numéro 1 d'Anderlecht cette saison?

Depuis qu'Anderlecht domine la compétition, le Standard Femina, les Gent Ladies et les Genk Ladies se partagent le statut d'adversaire numéro 1 des Bruxelloises. Finaliste de la Coupe (une finale qui n'a finalement jamais eu lieu) et dauphin du Sporting, le Standard Femina a été le rival numéro 1 des Mauves la saison dernière. Avec Davinia Vanmechelen, Aster Janssens et Yuna Appermont, le club liégeois s'est lui aussi renforcé et visera une saison, au moins, aussi prolifique que la dernière. 

Mais les Gent Ladies, qui profiteront de l'expérience de Heleen Jaques de retour en Belgique, les Genk Ladies, désormais coachées par Guido Brepoels et les Brugeoises espèrent aussi profiter du nouveau format de la compétition pour se rapprocher d'Anderlecht et ça promet, sans aucun doute, un championnat plus relevé que l'an dernier. 

Comme Tessa Wullaert, Heleen Jaques est de retour en Belgique. 

Les cinq autres participants dans l'inconnue 

OHL, qui avait connu une saison difficile l'an dernier en Super League, Zulte Waregem, Alost,  le White Star et Charleroi sont les cinq autres invités de cette saison 2020-2021. Avec quelles ambitions? L'objectif pour ses clubs sera, d'abord de faire, bonne figure.

Comme nous le confiait il y a quelques semaines, Jean-Jacques Collin, président du White Star Femina. "On va, comme les autres nouvelles équipes, devoir s'adapter, car c'est un autre niveau qui nous attend. Mais notre objectif sera d'éviter le bas de classement et d'essayer de s'immiscer dans le ventre mou du classement." 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos