Un douloureux souvenirs que les Red Flames ont l'occasion d'effacer
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Euro féminin: Suisse-Belgique, les Red Flames ont une revanche à prendre

Un douloureux souvenirs que les Red Flames ont l'occasion d'effacer
Photo: © photonews

Après avoir étrillé la Roumanie, les Red Flames ont rendez-vous avec leur adversaire numéro 1, mardi soir. Pour se rapprocher de l'Euro et prendre une revanche sur le passé.

Cinq rencontres, cinq victoires, 23 buts marqués et seulement 3 buts concédés: les Red Flames sont sur le bon chemin. Celui qui doit leur permettre de se qualifier pour le prochain Euro, trois ans après avoir découvert les joie d'une grande compétition internationale. C'était aux Pays-Bas, lors de l'été 2017 où la Belgique avait calé au premier tour contre les deux futurs finalistes du tournoi, après avoir fait bonne figure. 

Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, pendant que les Belges disposaient de la Roumanie, vendredi, la Suisse s'est cassé les dents en Croatie, permettant à la Belgique de s'isoler en tête du groupe. Avec 15 points sur 15, les joueuses d'Ives Serneels ont pris un avantage non-négligeable sur la Suisse, qui accuse deux points de retard et qui n'aura donc pas le droit à l'erreur, mardi soir, à Thoune.  

Nous n'y sommes pas encore. 

Mais le sélectionneur a directement souhaité tempérer l'enthousiasme après la victoire de vendredi à Louvain. "Les points perdus par la Suisse, c'est évidemment une bonne nouvelle, mais nous n'y sommes pas encore. Il nous reste encore trois rencontres à jouer, dont un déplacement difficile en Suisse", insiste-t-il.

Ives Serneels et ses joueuses savent d'ailleurs à quel point la Suisse peut être un adversaire redoutable. Il y a deux ans, c'est justement la Nati qui avait barré la route du Mondial 2019 à l'équipe nationale belge. Les Flames avaient pourtant mené à deux reprises, lors du match aller à domicile (2-2). En Suisse, quelques jours plus tard, elles avaient payé les cash les deux buts encaissés (1-1). 

Il y aura donc de la revanche dans l'air pour les Red Flames, mardi soir, sur la pelouse du C Thoune. Mais surtout l'occasion de faire une opération en or, en cas de victoire. Avec cinq points d'avance et deux rencontres à jouer (dont le retour contre la Suisse à Louvain), on voit mal, en effet, comment la première place du groupe, directement qualificative pour l'Euro, pourrait encore échapper aux Red Flames. Mais pour ça, il faut d'abord aller s'imposer en Suisse et c'est loin d'être fait! 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos