Le Mondial féminin serait victime d'une Coupe du Monde tous les deux ans, estime l'UEFA

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Le Mondial féminin serait victime d'une Coupe du Monde tous les deux ans, estime l'UEFA

Le projet de la FIFA d'implémenter une Coupe du Monde tous les deux ans aurait un impact négatif, par extension, sur le football féminin, estime l'UEFA.

L'UEFA est fermement opposée au projet de la FIFA de mettre en place une Coupe du Monde tous les deux ans, et l'a encore rappelé en affirmant, en compagnie de l'ECA et de plusieurs fédérations via un communiqué commun, qu'une telle régularité des Coupes du Monde affecteraient négativement le football féminin. 

"Organiser un Mondial tous les deux ans aurait des conséquences sportives, économiques et sociétales profondément néfastes qui altèreront le développement du football féminin", lit-on dans le communiqué. Ce communiqué a été signé par les fédérations anglaise, allemande, italienne, danoise, finlandaise, suisse et néerlandaise de football, la fédération française s'abstenant (le président de la FFF a récemment déclaré n'être "pas opposé" sur le principe d'un Mondial tous les deux ans). Selon ces signataires, auxquels s'ajoutent la CONMEBOL (AmSud) et l'ECA (association européenne des clubs), le marché serait "saturé" par une telle offre de football masculin, ce qui poserait problème au développement du produit féminin.

Les supporters qui commencent actuellement à suivre le football féminin les années impaires devraient désormais "choisir" entre regarder les équipes féminines ou masculines, ce qui aurait un impact négatif. De même, les championnats, dont peu sont encore professionnels dans le football féminin, souffriraient de la multiplication d'événements internationaux. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos