Les Red Flames s'inclinent honorablement, la qualification est plus que jamais possible

Les Red Flames s'inclinent  honorablement, la qualification est plus que jamais possible

Les Red Flames peuvent encore se qualifier, même avec un nul contre l'Italie.

La France, c'est la troisième équipe du classement FIFA féminin derrière les USA et la Suède. C'est aussi une équipe redoutable qui a largement battu l'Italie en ouverture sur le score de 5-1. Après le nul entre ces mêmes italiennes et l'Islande, une défaite contre les Bleues ne serait pas synonyme d'élimination.

On le sait, l'armada française est impressionnante et le début de la rencontre, face aux 11 mêmes Flames que lors du premier match, le démontre. En quelques minutes, le ballon passe plusieurs fois devant Evrard, jusqu'au centre de trop, qui permet à Diani d'ouvrir le score de la tête (6', 1-0). Dans la foulée, le poteau sauve nos Red Flames, toujours acculées dans leur rectangle. Le temps passe, les joueuses d'Ives Serneels ne sont pas dangereuses et les Françaises ronronnent. Du coup, sur un long ballon, Wullaert sert Cayman qui se jette pour égaliser (36', 1-1). Mais la joie est de courte durée puisque sur un nouveau corner, mal repoussé, un centre puissant est repris par Mbock (41', 2-1).

red Flames

La deuxième période débute avec un changement côté belge, car Minnaert prend la place de Vangheluwe. Cependant, la physionomie de la rencontre ne change pas, les Françaises sont encore très offensives, sans pour autant être dangereuses. La blessure de Katoto a tout changé dans le jeu de nos voisines.

Nicky Evrard de son côté répond bien présent, à chaque fois sur les occasions signées Sarr, qui ne trouve pas la faille. Le temps s'écoule, le score ne bouge pas et on sent même que les deux équipes se contentent de ce résultat. Dans les dernières secondes, coup de théâtre. Tysiak laisse traîner un peu la main, c'est un penalty décidé par le VAR. Deuxième jaune pour la jeune défenseuse qui est expulsée, et dans la foulée Wendy Renard rate le penalty... et même le rebond.

Les Belges s'inclinent donc contre des Françaises qui auront joué au petit trot. Elles sont néanmoins qualifiées. Les Red Flames peuvent encore se qualifier. Si la France bat l'Islande, un nul pourrait suffire si le goal-average est en faveur de nos compatriotes. Une victoire serait synonyme de qualification si l'Islande ne bat pas la France. Sinon, il faudra une nouvelle fois compter les buts.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus de news

Plus de news